Fire Emblem

Publié le par Guillaum

Récemment, je me suis remis à jouer à un des jeu de la série des Fire Emblem. C'est ce qu'on appelle des "tactical RPG" qui se déroulent dans un monde médiéval fantastique : on dirige une petite équipe de personnages qui combattent des armées adverse éparpillés sur un terrain quadrillé. Lorsque deux personnages se trouvent côte à côté ils s'affrontent selon des règles de chifoumi (en remplaçant les pierres, feuilles et ciseaux par des épées, des lances et des haches...).


plateau.jpg

ici les gentils en bleu, les méchants en rouge

 

Ce sont des jeux très difficiles car contrairement à l'habitude dans les jeux vidéo, un personnage mort, meurt définitivement. Du coup, les niveaux sont plein de suspense et l'on a peur pour leur vie si par malheur ils se retrouvent encerclés par l'ennemi ! 


nemeurtpas.jpg

"Bobby ? Tiens bon Bobby ! Les renforts arrivent, Bobby tu m'entends ?"


Le scénario raconte en général l'histoire de jeunes nobles d'une grande noblesse vraiment très gentils et braves. Comme il s'agit quand même d'un jeu de guerre et que les gens très gentils et braves savent que la guerre s'est mal, les héros affrontent toujours un méchant empire cherchant à conquérir le monde (sous l'influence de sorciers maléfiques ou de quelque chose du genre). Ils sont donc obligés de se défendre pour sauver leur vie et protéger les innocents.

Pendant les phases de dialogue, les personnages sont représentés par de petits portraits. Pour comprendre immédiatement qui est qui et qui veut quoi, il suffit de bien les observer. On peut les classer en trois catégories :

- tout d'abord, les figurants, généralement portant des cheveux marrons, vêtus de marron et ayant sur le visage l'expression la plus neutre possible,


portrait1

"mon plat préféré, c'est le navet"

 

- les héros sont quand à eux plein d'innocence et/ou plein de noblesse et/ou plein de courage. Et on peut rajouter qu'ils ont généralement les cheveux de couleur vive :les cheveux bleus étant un signe de gentillesse bien connu,


portrait2.jpg

"salut ! je passais par là et je me disais que je pouvais vous aider à vaincre cet empire maléfique"

 

- et enfin les ennemis qui eux ont des vêtements sombres, des airs cruels et le plus souvent des visages ingrats (cernes, boutons, bec de lièvre...),


portrait3.jpg

"si j'ai l'air méchante c'est parce que je SUIS méchante"

 

Comme les gens ont exactement l'air de ce qu'il sont, c'est super facile de repérer par exemple un pauvre soldat qui se bat contre son gré dans l'armée ennemie pour pouvoir nourri sa famille et que vous pourrez débaucher parce que vos motivations pour vous battre sont nobles et pures.

Même si ce procédé est un peu caricatural, comme les dialogues sont plutôts brefs, ça permet de s'attacher rapidement aux différents protagonistes d'autant plus que la moindre erreur pendant un combat cause leur mort !

 

Pour finir voici un petit quizz : parmi ces trois personnages, qui est le le héros héroïque que vous pouvez recruter ?

quiz.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guillaum 20/05/2012 15:51


Gillus> Et des films comme Sacré Graal nous ont démontré la puissance des lapins.


 


Sylvain> En fait, le jeu fonctionne par niveaux, il suffit de recommencer le niveau en cours  si tu perds un personnage que tu aimes bien et d'adopter une meilleure stratégie. 

Sylvain 16/05/2012 21:27


Bien marrant tout ça. J'aime beaucoup les figurants à l'air neutre (et tous les autres dessins aussi). J'en ai un vieux (de GBA je crois) sur ma 3DS. J'avais un peu commencé à y jouer mais j'ai
vite abandonné à cause de je sais plus quel autre jeu. Quoiqu'il en soit ça a l'air de faire peur cette histoire de héros qui meurent pour de bon. Ca me tente moyen du coup.

Gillus 13/05/2012 15:52


Celui du milieur, c'est lord Bunnyrabbit un dur à cuir qui connait les secret de l'art lapin.